Archives du mot-clé foulard

Foulard rose pale

A looong time ago, lorsque j’ai mis en ligne mon foulard à pois , Madame D m’en avait demandé un rose pale… pour quand j’aurai le temps….

C’est donc aujourd’hui que lui a été remis son foulard, réalisé, comme l’intérieur du nid d’ange, dans un tissu chiné chez des Antiquaires et en provenance directe du Ritz.

Il est légérement dépérlant ce qui évitera à Madame D de se retrouver avec une serpillère autour du coup si elle devait affronter la pluie. 


Malheureusement, je n’ai pas encore de mannequin de cou, du coup c’est le mien qui s’y colle…

Et comme le concept de femme tronc passe assez mal sur une baleine (moi), je n’ai pas coupé ma tête.

 

IMG_4571

Le surjet est gris perle, pour rester dans les tons poudrés.

Et j’en profite pour remercier Lauren pour les photos.

Retrouvez la ici.

 

IMG_4570 bis

 

 

 

Salon emmaus porte de versailles

Ayant découvert qu’Emmaus détenait des stocks de tissus et autres articles de mercerie, j’ai sauté sur l’occasion quand j’ai vu sur internet que cette association organisait sa vente nationale annuelle aujourd’hui, dimanche 24 juin. 

On nous avait pourtant mis en garde (n’est -ce pas Alban…) : « A Paris on ne fait pas de bonnes affaires, les gens font des prix parisiens…. », mais n’écoutant que notre instinct, nous avons sortis les parapluies et avons donc pris la route de la porte de Versailles. 

Et nous ne le regrettons pas !! 

Il y avait, certes, peu de mercerie, a priori ils font plutot des ventes locales car c’est encombrant, mais le peu qu’il y avait était donné ! 


Ainsi pour 6 euros j’ai fait main basse sur ces 8 pelotes de coton tout doux, les 2 paires d’aiguilles à tricotter, du fil à repriser (car Monsieur a décidé qu’il fallait que je reprise ses chaussettes… ne criez pas amies féministes, je n’ai pas dit oui… je l’ai juste laissé acheter le fil, je suis sure que je lui trouverai bien un autre emploi… et sinon il le donnera à sa mère, avec les chaussettes sus-nommées, non mais !!!! ) et des boutons en bonne quantité… c’est simple dans le commerce je n’aurai eu pour ce prix là qu’une paire d’aiguilles….

 

eae2b47abe1611e1b10e123138105d6b_6


Plus loin, je suis tombée sur ce coton à 1euros du mètre  ! Parfait pour poursuivre ma série de foulards !

( http://mariecarpediem.canalblog.com/archives/2012/06/05/24424576.html )

J’en ai demandé 3 mètres… la vendeuse me dit : je n’ai pas de mètre, je vais tailler large… De fait, elle m’en a mis 6 m…

« Vous comprenez on va le donner… » Je regrette un peu de ne pas lui avoir acheté le rouleau du coup… 

tissu vert pois Emmaus

Si vous cherchez un foulard vert à pois blancs…  

(ou gris à pois violets ou blanc à pois noirs, j’ai de la matière en réserve)

 

Enfin au rayon fille, j’ai aussi acheté des taies d’oreiller toutes blanches toutes simples et, et c’est notre plus grosse dépense, un bon vieux drap immense en coton bien rigide… (15e !!!)

(ça par contre des vieux draps il y en avait énormément… Génération couette = mort du drap = tristesse) 

drap auquel je pense donner une nouvelle vie : de belles teintures et ça me fera de super napes colorées. 

 

Et parce qu’il en fallait aussi un peu pour Monsieur (qui a été admirable… Il a accepté tout de suite de venir, a supporté stoïquement son mal de crâne, a poussé à la dépense (oui il fait souvent ça…) … en écrivant ça je me dis qu’il mérite peut-être finalement que je lui reprise juste une chaussette… que j’apprenne du moins…), nous avons trouvé un nécessaire à cocktails (12e : shaker, pilon pour la menthe  pilon pour la glace, grande cuillère, pelle à glaçon, bouchon spécial à mettre sur la bouteille, verre mesureur, passoire spéciale, torchon et tablier)  ainsi que des verres ad hoc qui nous manquaient cruellement : bref le pied puisque nous venons de nous découvrir un amour des cocktails. 

 

Touuuuuut ça pour vous dire que ça vaut le coup d’aller y faire un tour l’année prochaine, ou lors des ventes locales car les objets sont vraiment donnés, ils sont propres (pas comme les vetements dégueu qu’on trouve dans certains vide-greniers… ), les vendeurs sont gentils (ce qui change aussi), et que parmi les mochetés (soyons honnêtes, il y en avait pas mal) il y a des petites perles, de jolis meubles notamment… mais pour ça on a décidé d’attendre d’avoir une maison…