L’école à la maison avec Charlotte Mason

Préambule : Je ne prétends ni inventer la poudre, ni donner des leçons, ni… rien. Cette nouvelle catégorie du blog à 2 missions :

  • Répondre aux questions de nos amis qui s’interrogent sur notre choix d’école à la maison, et orienter vers de bonnes ressources.
  • et garder une trace de ce que nous faisons, vivons dans ce cadre.

Claire a 3 ans 1/2. Elle pourrait donc entrer en petite section dans quelques jours.

Mais nous avons fait un autre choix, celui de nous occuper nous-même de répondre à ses questions, à sa soif de découvrir, à son envie d’explorer et de devenir « grimpeuse d’arbres » quand elle sera grande, celui de l’éduquer au contact de vraies choses et de vraies personnes, de la nature et des beaux livres.

Ce choix, que beaucoup ont du mal à comprendre, vient d’une conviction intime et profonde que telle est notre place, la mienne surtout, et d’un souhait de pouvoir la nourrir de choses belles, inspirantes, motivantes, et qui, en plus, correspondent à nos valeurs.

Ce souhait est notamment né après avoir découvert, via le blog des Petits Homeschoolers, la pédagogie développée par Charlotte Mason.

Ne prétendant pas faire mieux que Laure, la maman des petits homeschoolers, je me permets de la citer pour vous présenter Charlotte Mason en quelques mots :

 » L’enseignante britannique, convaincue que les parents peuvent fournir aux enfants une instruction de grande qualité en suivant des préceptes simples , était contemporaine de Maria Montessori…

Pour Charlotte l’éducation est une atmosphère, une discipline, une vie. Nous devons entretenir la vie intérieure de l’enfant avec des idées, et pour satisfaire sa boulimie intellectuelle, l’apport de connaissances doit être extrêmement abondant, riche et varié.
Tout le programme doit être basé sur l’idée que l’enseignement ne doit pas être juste une présentation de faits et de connaissances « sèches ». Les sujets doivent au contraire être présentés de façon à élever l’esprit. L’enfant doit baigner tout entier dans un environnement culturel et intellectuel foisonnant.  »

Et je vous renvoie à son article présentant d’avantage la pédagogie en question.

Alors moi, quand j’ai lu : beaux livres, bon comportement, vie dans la nature, proximité de pensée avec Baden-Powell (fondateur du scoutisme…), forcément j’ai adhéré.

Je me propose donc, dans cette nouvelle catégorie du blog, de partager quelques unes de nos découvertes avec vous. Et je compte sur lui pour devenir un petit journal de bord et garder en mémoire les jolies choses que nous aurons vécues, avec Claire et Wandrille, et numéro 3 qui arrive dans quelques jours.

Et pour tout ceux qui s’inquiètent sur la sociabilité de nos enfants, sujet principal d’angoisse en général, je vous renvoie une fois encore à l’article de Laure, ou vous invite à venir nous voir…

IMG_9403

 

2 réflexions au sujet de « L’école à la maison avec Charlotte Mason »

  1. Bonjour Marie !

    Tu vois, je te suis toujours 😉

    Quel sujet délicat tu abordes là. J’imagine que vous devez vous justifier régulièrement. Je comprends mieux ta démarche après avoir lu ton article.
    Mais j’ai quelques questions à te poser si tu me le permets. Comment concilier vie scolaire, vie familiale, vie personnelle et intendance en une seule journée pour une seule personne et avec bientôt 3 enfants ? Jusqu’à quand souhaites-tu (ou peux-tu finalement) faire école à la maison ? Est-ce que tu peux faire l’école à la maison avec ton propre programme ou dois-tu « rendre des comptes », je ne sais pas, à l’Education nationale par exemple ?

    Bises !
    Lauren

    1. Coucou Lauren !
      j’allais moi t’interroger sur tes récoltes tu vois 😉
      alors… oui effectivement on doit beaucoup se justifier.
      Pour ce qui est de la conciliation, comme tu l’as peut-etre lu dans le second billet sur le sujet, « l’école » pour l’âge maternelle c’est surtout du jeu et de l’extérieur, ainsi que de la lecture, des découvertes… donc je n’ai pas besoin de passer 6h par jour à faire la maîtresse pour le moment. Et puis je trouve que quitte à avoir 2 bébés ( un pour septembre et wandrille 18 mois) à la maison, autant avoir Claire aussi. Ils s’éclatent ensemble, ils apprennent ensemble, et au final ça m’évite les trajets à l’école entre autre.
      Après nous cherchons en ce moment une jeune fille au pair ou une baby sitter régulière pour qq aprèm, pour me libérer du temps et me permettre de continuer mon auto-entreprise et d’avoir une ou deux activités. On pourrait faire sans, beaucoup le font, mais on va essayer avec. ça suppose des choix budgétaires, mais on est tellement convaincus du mieux pour les enfants dans notre cas, qu’on va tenter le coup.
      J’ai aussi lu et j’essaye de mettre en pratique le « manuel de survie d’une mère de famille » qui aide bien à s’organiser et à remettre les choses dans l’ordre des priorités. (en l’occurence Dieu (dans notre cas), moi, mon mari, mes enfants, la maison. et de fait, l’organisation est une sacrée clé. (quand le menus sont faits, que tu sais ce que tu as à faire chaque jour, que tu décides d’accorder tant de temps à chaque chose, tu réalises qu’il t’en reste plus que tu ne crois pour toi, ton mari et tes enfants).
      Jusqu’à quand… bonne question… quand je vois certaines continuer jusqu’à la terminale j’admire , mais je ne sais pas encore si c’est le meilleur pour chaque enfant/ parent donc je me laisse le temps de voir venir. Rien n’est figé, si dans 6 mois je me dis que c’est trop lourd, pas adapté, on changera et on essaiera de trouver une école qui nous convienne. D’un point de vue légal, l’inscription à l’école n’est pas obligatoire, seule l’instruction l’est, à partir de 6 ans. Donc à partir de 6 ans tu dois le déclarer à l’EN, et tu es controlé tous les ans par un inspecteur qui vérifie que ton enfant à le niveau EN. Du coup beaucoup utilisent des cours par correspondance pour assurer les arrières. Le hic c’est que cette chère Najat est en train de vouloir interdire tout ça… Tu sais tout ! merci beaucoup de ta fidélité… et raconte : ils viennent d’où ces légumes ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *