Ma fashion week # 5 : A VOUS !

Il manque pour moi deux pièces au dressing que je vous ai proposé cette semaine.

Un pantalon et une robe.

Pour le pantalon, marie B passe pour le moment son tour car ça me parait quand même important de pouvoir vérifier qu’un jean nous fait des fesses canons avant de l’acheter.

Mais pour la robe… j’ai besoin de vous.

J’ai bien quelques idées sur la petite robe idéale, celle dans laquelle on se sent belle, et qui va aussi bien avec des ballerines qu’avec des talons… mais j’aimerai les votre.

Alors dites-moi…

Votre petite robe idéale vous la voyez comment ?

Dans quelle matière ? Avec ou sans manche ? Avec ou sans décolleté ? Quelle sera sa touche d’originalité, sa possibilité de personnalisation ?

Vos impératifs pour me rendre votre copie :

– Cette robe doit être courte (pas ras des fesses hein, courte, c’est à dire ajustable entre mi-cuisse et le genoux selon le souhait de la cliente).

-Elle doit mettre en valeur sans être vulgaire.

– Elle doit être féminine, simple, élégante et assez intemporelle. Exit les styles « lutins », oversize, grunge… bref, elle doit coller avec l’image de marie B.

– Si possible, elle doit pouvoir se décliner dans différentes matières pour les différentes saisons.

– Et donc pour finir, elle doit, mais vous l’auriez compris, pouvoir passer du bureau à la soirée en un coup de mascara et une retouche de rouge à lèvre… Allez, j’accepte aussi qu’il faille y ajouter de jolis bijoux…

Alors, vous la voyez comment votre petite robe idéale ?

Et pour vous remercier, j’offrirai une jolie réduction sur l’achat de cette robe dans ma boutique à celles qui m’auront rendu les contributions les plus abouties.

 

 

3 réflexions au sujet de « Ma fashion week # 5 : A VOUS ! »

  1. Ma petite robe idéale, c’est celle que j’avais achetée pour le mariage de mon frère dans un tissu assez habillé, mais qui pourrait se décliner sans souci tous les jours, dans pleins de tissus !
    C’est une robe portefeuille sans manche, à hauteur de genou, l’ouverture « portefeuille » étant cousue à la taille par une ceinture intégrée à la robe. Il n’y a donc pas de lien (qui risque toujours de s’ouvrir) mais une fermeture éclair sur le côté. Le décolleté est joliment échancré mais pas trop non plus, avec des épaulettes dans le même tissu que la robe.
    Une robe toute simple, mais hyper féminine !
    Je n’ai trouvé que cette image sur Internet, la mienne n’était pas dans ce tissu, mais la coupe était exactement celle-là : http://www.polyvore.com/chattawak_robe_portefeuille_marron/thing?id=57514452&tab=sets

  2. La robe idéale est une petite robe 2 matières. Un col rond un peu échancré, des manches assez courtes qui s’arrêtent au haut du bras et une forme un peu ample dans un tissu souple et un peu précieux comme du satin ou soie ou un mélange satin/soie ou pourquoi pas une mousseline. La taille est une bande elastiquée de 3 à 4 cm de large qui repose sur les hanches. Le bas est une forme droite dans un tissu plus épais coton ou laine ou un tissu en viscose/polyester. L’avantage est qu’avec une paire d’escarpins et de jolis BO on est paré pour une soirée et on peut aussi la porter avec une paire de bottes ou des ballerines et une petite veste décontractée pour tout les jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *