Le Blog

Menus décembre-janvier-février ….

OUPS !!

Je suis tellement bien organisée ( oui oui, avec numero 3 qui ne fait toujours pas ses nuits et beaucoup de commandes (merci merci chères clientes)) … que j’ai oublié de faire mes menus ! j’étais persuadée que j’avais fait de septembre à décembre et non,  je m’étais arrêtée en novembre. Pour celles et ceux que ça interesse c’est ici.

Du coup, j’ai réagi, et voila les menus pour les 3 prochains mois.

J’ai supprimé les desserts car finalement, je n’ai pas le temps de cuisiner chaque jour plat et dessert. Comme monsieur n’est en plus pas très sucré… yaourts, compote, fruits nous conviennent très bien. et pour les repas spéciaux et le week-end, j’ai en tête assez d’idée pour ne pas être prise au dépourvu.

Donc des plats, pour 15 jours par mois. Je réitère le concept de faire le double et de congeler. J’ai trouvé ça génial de n’avoir qu’à sortir mes plats du congel quand j’étais pressée.

Voilà donc le PDF des menus ! et en prime, un petit pdf de coloriage de Noel trouvé sur un blog (dont j’ai oublié le nom, pardon pardon).

BEL AVENT !!

menus-decembre-janvier-fevrier

coloriage-noel-enfants

Petit florilège d’automne

img_9876 img_9918 img_9929 img_9983 img_9818 img_9759 img_9934Lire un classique bien au chaud dans la maison

Admirer les couleurs de l’automne dans le jardin

Sortir « en ville » et faire un tour de manège

« Tisonner » et se révéler aussi pyromane que maman

Créer avec des feuilles un petit lutin espiègle

Aller au concert, tout près de 4 grands musisiens, écouter sagement et trouver que franchement s’habiller en noir c’es triste, ça serait mieux en jaune. (j’ai transmis le message).

Les petites mains en action

En relisant les malheurs de Sophie en octobre avec Claire, dans le cadre de la lecture suivie du matin, j’ai réalisé que Sophie et Claire ont le même âge… et que Sophie travaille régulièrement à « son ouvrage ». Et oui à 3 /4 ans, à l’époque de la Comtesse de Ségur, les petites filles brodaient et ourlaient leurs mouchoirs…

Qu’à cela ne tienne, j’ai proposé un atelier broderie à Claire qui a tout de suite adhéré.


img_9941img_9939

 

Premiere réalisation, en lien avec nos autres travaux, un champignon.

Et Maintenant que la maison se prépare à Noel, un sapin.

img_0201

Elle est devenue experte en fil à broder/ à coudre/ à tricoter.

Et le papa n’est pas peu fière de son application. C’est vraiment un bon exercice de concentration et de précision.

L’école de la vie… en cuisine

Nous poursuivons « l’école » avec Claire, et j’apprécie énormément cette souplesse qui me permet de m’adapter à sa fatigue, accrue par le changement d’heure, à la mienne, à l’agenda familial.

Toutes les semaines, et souvent plus fréquemment, Claire met la main à la pâte et cuisine avec moi… Quand à Wandrille il lèche les cuillère et goute les préparations.

Cela va du ramassage des pommes, noix et chataignes du jardin… à la préparation des plats.

Je trouve ça tellement plus interessant de faire ce que les pros appellent de « la motricité fine » en préparant les déco de bapteme de n°3 avec les mini chataignes,  ou en découpant des carottes pour l’entrée, plutôt qu’en transvasant des bouchons en plastiques d’une boite à l’autre. (On est d’accord que c’est mieux que rien, mais nos choix nous permettent de pouvoir faire autrement. Deo Gratias).

img_9867 img_9721

 

 

 

Claire est aussi une grande fan du « dorage » des pates feuilletées. Ici préparation de friands au fromage pour le dîner.

img_9994

Quelques jours après une leçon sur les champignons, Monsieur, rentre du boulot avec un carton de Cèpes (JE VOUS AI DEJA DIT QUE JE KIFFE NOTRE NOUVELLE VIE ???). L’occasion parfaite pour CLaire pour observer, de plus près, une nouvelle sorte de champignons. Entre ceux du jardin, ceux de la foret et ceux la, elle a pu découvrir tout un univers : Corolle, lamelle, pied et chapeau (rond pour les jeunes, en parapluie pour les vieux) n’ont plus de secret pour elle…

img_0002

Ce qui me fait penser qu’il faut qu’on révise la poésie du mois :

Sur la plaine, à petits bruits,

Il a plu toute la nuit.

Et maintenant, goutte à goutte,

Le bois ruisselant s’égoutte.

Et voilà qu’en bataillons,

S’éveillent les champignons.

Courons le long des halliers (remplacé par sentiers… elle n’a QUE 3 ans 1/2)

Et remplissons nos paniers.

Ce soir, autour de la table,

Goûtant leur chair délectable

Nous croirons,  » Oh quel fumet ! »,

Manger toute la forêt.

Et après tout ce travail, le tea time s’impose… (Je ne suis pas folle, je donne de la tisane !! elle a bien assez d’énergie comme ça ).
img_0008

Grande joie que tout ces petits moments partagés.

Carpe Diem !

L’Italie à la maison, première semaine « d’école « .

Paul-Marie est venu agrandir la famille début septembre : c’est toute l’organisation de la famille qu’il faut repenser, moins de neurones disponibles (fatigués ? nous ? pourquoi ? non quelle idée !! ), plus de dangers (ben oui, numero 2 du haut de ses 18 mois de cascadeur ne comprend pas bien pourquoi on ne peut pas sauter à pieds joints sur numero 3, ou lui faire des calins vigoureux), bref… c’est du sport.

Mais nous avons profité de l’aide des grands-parents, et avons quand même commencé « l’école » avec Claire le 3 octobre.

Au programme

 

  • La lecture suivie des malheurs de sophie, version vintage, qu’elle adore. D’ailleurs, Maman vogue en parlait récemment.
  • le début du « cathé » avec la Miche de Pain,
  • des leçons de choses avec ce joli livre de la librairie des écoles  (il est lisible en ligne, comme beaucoup de leurs ouvrages jeunesse (on a aussi l’histoire de l’art et celle des grands compositeurs, ils sont tops, et même à 3 ans 1/2, Claire adore et les regarde avec plaisir),
  • du graphisme sur le thème de l’automne grâce au fichier des Petits Homeschoolers,
  • les coloriages d’automne de Celestine et Cie
  • de la poèsie (et la Claire m’a stupéfaite. Je la pensais trop petite et non, elle a retenu sans problème les 8 lignes de la jolie poésie trouvée ici :
  • Nous avons cueilli des mûres,
    Tout au long des chemins creux,
    Nous avons laissé les dures,
    Pour les vaches et les bœufs.

    Nos tabliers ont des taches,
    Nos visages ont des moustaches,
    Et nous rentrons en courant,
    Les cheveux flottant au vent.
  • enfin nous avons commencé notre tour du monde par un mois Italien.

Première semaine sur Venise, appuyée sur les photos de notre voyage la-bas quand elle avait 1 an :

imgp0741 img_2802 img_2701

En art : Saint Marc et les mosaïques (réalisations de mosaïques en dessin, en gommettes), coloriages vénitiens

En travail manuel, réalisation d’une pizza (pate et garniture) aux couleurs du drapeau, et dégustation bien sur), de masques vénitiens, en prévision d’une fête italienne un samedi avec Papa.

Et bien sur de la peinture, avec la participation active et redoutable de numero 2, sous les yeux d’une baby sitter qui constate que  » Wandrille n’a pas l’air d’avoir compris comment on peint… » ah bah oui, il s’est fait une teinture en fait ! Je redoute le moment ou on fera à la manière de Michel-Ange pour la Chapelle Sixtine…

Quelques images de l’opération pizza :

img_9731img_9732

img_9734

Je pensais qu’il y en aurait pour 2 repas… et non.

Bilan : 1h chaque matin c’est une bonne durée. elle est bien concentrée au début, demandeuse, et on garde le plus « cool » pour la fin. Elle aime ce qu’on fait et est globalement volontaire. Bon, quand la nuit a été plus courte, on sent que la concentration s’en ressent, et ça m’agace légèrement (conclusion : j’aurai été une très mauvaise instit’ en maternelle), mais on s’en sort globalement. (heureusement me direz-vous).

Du coup, cette semaine on continue et on s’interesse aux Romains : maison antique, costumes, encore des mosaïques, Pinocchio, pâtes à la ricotta… (je sens que je vais moins aimer le mois anglais (ou alors on va faire simplement scones et thé… yummi).

 

 

J’ai succombé à Atlanta…

Ouhla, mais elle craque ?

C’est surement ce que vous vous demandez si vous n’êtes pas à fond sur la blogosphère couture.
donc oui j’ai craqué, mais en m’offrant le duo mère-fille du patron Atlanta de Nun Studio.

On en a vu tellement de jolies versions, notamment chez Celestine et Cie, que j’ai fini par me décider à l’acheter.

Sauf que… c’est plutôt un patron estival… Mais n’écoutant que ma tête de mule, je me suis dit que Claire n’étant pas frileuse elle pourrait la porter en automne et au printemps.

Du coup, pour cette version automnale, j’ai choisi dans mes stocks un coton gratté tout doux (mais vraiment doooooux) de chez Stragier. Et Hop : petit défilé de numero 1, avec la participation de numéro 2.

 

atlanta-tartan-oct-16img_0682atlanta-tartan-oct-16 atlanta-tartan-oct-16img_0707atlanta-tartan-oct-16 atlanta-tartan-oct-16img_0706atlanta-tartan-oct-16 atlanta-tartan-oct-16img_0704atlanta-tartan-oct-16 atlanta-tartan-oct-16img_0702atlanta-tartan-oct-16 atlanta-tartan-oct-16img_0701atlanta-tartan-oct-16 atlanta-tartan-oct-16img_0699atlanta-tartan-oct-16 atlanta-tartan-oct-16img_0698atlanta-tartan-oct-16 atlanta-tartan-oct-16img_0689atlanta-tartan-oct-16 atlanta-tartan-oct-16img_0690atlanta-tartan-oct-16 atlanta-tartan-oct-16img_0691atlanta-tartan-oct-16 atlanta-tartan-oct-16img_0692atlanta-tartan-oct-16 atlanta-tartan-oct-16img_0695atlanta-tartan-oct-16 atlanta-tartan-oct-16img_0693atlanta-tartan-oct-16 atlanta-tartan-oct-16img_0694atlanta-tartan-oct-16 atlanta-tartan-oct-16img_0688atlanta-tartan-oct-16 atlanta-tartan-oct-16img_0686atlanta-tartan-oct-16 atlanta-tartan-oct-16img_0685atlanta-tartan-oct-16 atlanta-tartan-oct-16img_0684atlanta-tartan-oct-16 atlanta-tartan-oct-16img_0683atlanta-tartan-oct-16 atlanta-tartan-oct-16img_0680atlanta-tartan-oct-16

« L’école à la maison » pour les minus.

C’est paradoxal, mais l’école à la maison, pour des enfants de moins de 6 ans, ça n’est pas de l’école.  Pour Charlotte Mason, il ne devrait rien y avoir de formel avant 6 ans.

Parce qu’à cet âge là ils ont le monde à découvrir, et l’envie de le faire,  il s’agit surtout de leur laisser le temps, si possible au maximum en extérieur pour jouer et explorer, pour expérimenter.

Mais Claire aime aussi les cahiers, les « exercices », son bureau…

IMG_9400

Du coup, pour nous il y aura des moments au bureau, où nous utiliserons les superbes fichiers des Petits Homeschoolers  notamment, ou ceux de la Boite à Bons Points. Des petits moments pour dessiner, coller, peindre, compter, découvrir…

Et puis des moments dehors, autant que possible, et des moments « avec les grands » pour cuisiner, aider, chanter, et lire surtout.

Du coup en vrac aujourd’hui et hier, nous avons commencé par lire tous les 3. Ensuite atelier découpage de tissu pour préparer un cadeau d’anniversaire pour la marraine de Claire. (Puis ma machine à coudre m’a laché donc le cadeau aura du retard).

IMG_9422

 

Ensuite, après avoir traqué un chat dans tous le jardin, ils se sont attaqués aux mures planquées au fond du jardin. Ils ont bien sur tout mangé, donc on en ramassé d’autres. D’ailleurs je me demande si on peut trouver mieux comme exercice de motricité fine que la recherche de fraises des bois et de mures dans un très grand jardin…

IMG_9405

Après la sieste, préparation du gâteau pour le gouter. Les enfants partagent clairement mon addiction pour le chocolat.

IMG_9426

IMG_9430

Et, alors que je les ai envoyé jouer dehors, Claire revient avec des bouquets pour la maison. Et Wandrille avec des pommes, nouveau mot assimilé aujourd’hui. et les pommes c’est super pour s’entrainer au tir et au foot manifestement.

IMG_9437

Bilan : ils sont répugnants (le combo mures-gateau au chocolat-prunes-herbe… est assez terrifiant sur un polo blanc),  Wandrille a du avaler un certain nombre de noyaux de mirabelles, mais ils jouent tranquillement dans le jardin depuis 1h30. Claire discute par dessus le grillage avec la voisine en faisant ses bouquets. Ils ont aussi joué avec leurs légos, playmos, puzzle… bref, une journée bien remplie.

Et a priori ils ne seront pas trop durs à coucher ce soir.

Je mesure donc ma chance d’avoir maintenant un jardin, une maison, de la place… et de pouvoir choisir ce mode de vie pour mes enfants.

et désolée pour les photos, je n’arrive pas à les tourner !!

L’école à la maison avec Charlotte Mason

Préambule : Je ne prétends ni inventer la poudre, ni donner des leçons, ni… rien. Cette nouvelle catégorie du blog à 2 missions :

  • Répondre aux questions de nos amis qui s’interrogent sur notre choix d’école à la maison, et orienter vers de bonnes ressources.
  • et garder une trace de ce que nous faisons, vivons dans ce cadre.

Claire a 3 ans 1/2. Elle pourrait donc entrer en petite section dans quelques jours.

Mais nous avons fait un autre choix, celui de nous occuper nous-même de répondre à ses questions, à sa soif de découvrir, à son envie d’explorer et de devenir « grimpeuse d’arbres » quand elle sera grande, celui de l’éduquer au contact de vraies choses et de vraies personnes, de la nature et des beaux livres.

Ce choix, que beaucoup ont du mal à comprendre, vient d’une conviction intime et profonde que telle est notre place, la mienne surtout, et d’un souhait de pouvoir la nourrir de choses belles, inspirantes, motivantes, et qui, en plus, correspondent à nos valeurs.

Ce souhait est notamment né après avoir découvert, via le blog des Petits Homeschoolers, la pédagogie développée par Charlotte Mason.

Ne prétendant pas faire mieux que Laure, la maman des petits homeschoolers, je me permets de la citer pour vous présenter Charlotte Mason en quelques mots :

 » L’enseignante britannique, convaincue que les parents peuvent fournir aux enfants une instruction de grande qualité en suivant des préceptes simples , était contemporaine de Maria Montessori…

Pour Charlotte l’éducation est une atmosphère, une discipline, une vie. Nous devons entretenir la vie intérieure de l’enfant avec des idées, et pour satisfaire sa boulimie intellectuelle, l’apport de connaissances doit être extrêmement abondant, riche et varié.
Tout le programme doit être basé sur l’idée que l’enseignement ne doit pas être juste une présentation de faits et de connaissances « sèches ». Les sujets doivent au contraire être présentés de façon à élever l’esprit. L’enfant doit baigner tout entier dans un environnement culturel et intellectuel foisonnant.  »

Et je vous renvoie à son article présentant d’avantage la pédagogie en question.

Alors moi, quand j’ai lu : beaux livres, bon comportement, vie dans la nature, proximité de pensée avec Baden-Powell (fondateur du scoutisme…), forcément j’ai adhéré.

Je me propose donc, dans cette nouvelle catégorie du blog, de partager quelques unes de nos découvertes avec vous. Et je compte sur lui pour devenir un petit journal de bord et garder en mémoire les jolies choses que nous aurons vécues, avec Claire et Wandrille, et numéro 3 qui arrive dans quelques jours.

Et pour tout ceux qui s’inquiètent sur la sociabilité de nos enfants, sujet principal d’angoisse en général, je vous renvoie une fois encore à l’article de Laure, ou vous invite à venir nous voir…

IMG_9403

 

Des robes vintage

Vous savourez ??

ce froid qui s’installe, annonçant l’hiver, laissant espérer la neige…

l’entrée dans l’Avent, l’installation du sapin, de la crèche, des calendriers… (je suis à la bourre…)

ce silence ??? non ça c’est chez moi seulement, première sieste de la semaine pour n°1, et en simultanée exceptionnellement avec n°2 ….  (le réveil de la dite n°1 à 5h50 ce matin y est surement pour quelquechose…)

J’ai donc quelques minutes pour vous montrer deux robes réalisées pour Mlle S, ma petite soeur.

La première pour le bureau, est une robe d’inspiration sixties, adaptée de ce modèle. Le tartan y trouve une nouvelle jeunesse.  Un coup de coeur que j’ai hâte de refaire pour moi. robe sixties tartan 1 robe sixties tartan 5 robe sixties tartan 4 robe sixties tartan 3 robe sixties tartan 2

Quant à la seconde…  c’est le fruit d’une longue soirée de travail efficace, pour que Mlle S puisse être la plus belle à une soirée années 20.

J’ai donc conçu la robe en rassemblant les critères indispensables  : une taille basse, un dos en V, une matière fluide…  et les conditions : pas d’achat possible, 2 jours max.

robe années 20 8

Le haut est donc cousu dans une mousseline noire, doublée, et le bas récupéré dans une jupe noire en coton satiné.

Le dos est plongeant, ce qu’on ne voit pas sur la photo ci-dessous car mon mannequin est trop large pour enfiler une robe de sirène…

robe années 20 7 robe années 20 6 robe années 20 5 robe années 20 4 robe années 20 3 robe années 20 2 robe années 20 1

Si on allait danser ?

(On me souffle dans l’oreillette que – j’ai du boulot – les enfants commencent à se réveiller – on ne danse pas à un vendredi aprèm…. ) Bon…

Bon week-end alors !